Canonniers Garde-Côtes (1810-1813)

Canonniers Garde-Côtes (1810-1813)
Le rôle des gardes-côtes était de signaler et de repousser les débarquements hostiles. Le corps est officiellement supprimé en 1791, mais vu son utilité en temps de guerre, il continue à subsister. Le 16 juin 1802 (27 prairial an X), suite à la paix d’Amiens, ces compagnies sont licenciées. Très logiquement, la reprise de la guerre en 1803 voit la remise sur pied du corps, qui est régularisée par l’arrêté du 8 prairial an 11 (28 mai 1803). Celui-ci ordonne la formation de 100 compagnies Un arrêté décrit l’uniforme et l’armement de façon assez précise : "L’uniforme des canonniers-gardes-côtes sera composé d’un habit de drap bleu national, parements bleus, revers et retroussis vert de mer, doublure de serge et cadis blanc, gilet et culotte de tricot vert de mer, chapeau bordé de laine noire, bouton de métal jaune, timbré d’une ancre, d’un canon et d’un fusil." Au fur et à mesure de l’agrandissement de l’Empire, le nombre des compagnies de canonniers gardes-côtes fut augmenté. De 1812 jusqu’à la chute de l’Empire, on comptait 145 compagnies de canonniers gardes-côtes.

Voir en

Produits par page

Produits par page

Catégories

Frais de Port Frais de port

France (colissimo)

  •  10,50 € ttc
  •  offerts à partir de 140 € de commande

Autres pays

Consulter nos conditions de vente